L’Agilité pour tous ?

Par Jessica Salsac, Consultante senior CG2 Conseil

“Agile”, “Lean”, “Scrum”, “Kanban”… autant de mots pour désigner ces types de méthodologies de travail à la mode. La majorité des entreprises aujourd’hui cherchent à les appliquer dans leur organisation parfois sans réellement savoir pourquoi.

 

L’agilité n’est pas une fin en soi. Il s’agit davantage d’une organisation qui permet à une équipe de produire plus efficacement et plus rapidement. Bien souvent, les DSI commencent à intégrer le travail en agile dans une petite équipe, afin de tester son fonctionnement dans le contexte interne. Elles l’étendent ensuite à un plus grand nombre.

 

De même, un passage de cycle en V classique vers de l’agile se fait par étape. Cela induit un changement d’habitudes et de culture pour les collaborateurs. Il est donc conseillé de procéder pas à pas en intégrant les procédés au fur et à mesure, afin qu’ils aient le temps d’intégrer l’état d’esprit “agile”.

 

N’oublions pas d’ailleurs que le principe même cette méthodologie est la flexibilité, soyez donc flexibles aussi avec vos employés !

 

L’objectif est d’améliorer les conditions de travail des intervenants, ainsi que leur productivité. Rien ne sert d’appliquer à la lettre le manifeste Agile.

L’agilité peut également avoir ces limites. En effet, ses méthodes ne sont pas adaptées à toutes les entreprises ou tous les projets. Ainsi, la création d’un logiciel de gestion de la sécurité ne pourra pas être mis en production par lot, au risque d’être dangereux. Au contraire, une application permettant de trouver des restaurants autour de soi, pourra quant à elle, être mise à jour au fil de l’eau sans pour autant que cela soit gênant pour les utilisateurs.

 

De la même façon, une DSI très procédurière, avec un fort système hiérarchique, aura un important travail de transformation de son mindset avant d’intégrer l’agilité.

 

En résumé, adopter l’agilité c’est avant tout avoir un regard objectif sur le fonctionnement actuel de sa DSI et savoir piocher les principes qui permettront d’en améliorer les conditions de travail et la production.

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles

Nous contacter